Aller au contenu principal

Direct X

Écrit par: Laura Gilboux
mar 16/11/2021 - 11:10
Comment détecter plus rapidement les feux de forêts comme ceux qui ont ravagé plusieurs pays ces dernières années ? 8 étudiants de la faculté Polytechnique de l'UMons ont trouvé une solution. En quelques mois, ils ont mis en place un prototype qui a remporté la finale wallonne du concours Startech. 
Écrit par: Laura Gilboux
mer 20/10/2021 - 15:45
Ce mercredi, un exercice catastrophe grandeur nature a été organisé par le Centre Provincial Interdisciplinaire en Gestion de Crise du Hainaut. Les services de secours et de police se sont testés sur leur coordination opérationnelle. Plus de 4h de simulation et 300 personnes impliquées, cet exercice a mis 1 an à être préparé. 
Écrit par: Laura Gilboux
lun 04/10/2021 - 15:00
Nous vous parlions la semaine dernière de cet impressionnant incendie qui a ravagé un salon de coiffure à la rue de la coupe à Mons. Bonne nouvelle : Gwendoline, la gérante, a trouvé une solution provisoire pour continuer son activité! Elle déménage dans un nouveau local, juste à côté dans la rue de la couronne et elle espère ouvrir avant le 25 octobre.
Écrit par: Laura Gilboux
mar 28/09/2021 - 15:01
Un violent incendie s'est déclaré lundi soir à la rue de la Coupe à Mons. Le brasier a pris aux alentours de 18h30 au deuxième étage d'un salon de coiffure. Les pompiers sont rapidement arrivés sur place mais les flammes ont ravagé le bâtiment. Aucune victime n'est à déplorer mais le quartier était encore très choqué ce mardi matin. 
Écrit par: Laura Gilboux
mer 07/07/2021 - 16:24
Nous vous parlions hier de cet incendie impressionnant qui s'est déclaré vers 14h40 sur le site d'Omya à Harmignies. Un séchoir industriel a pris feu dans un des entrepôts de l'usine et a provoqué un important dégagement de fumée. Les services de secours auront mis plusieurs heures à maitriser le brasier mais aujourd'hui tout est rentré dans l'ordre. Il n'y a plus aucun danger pour les employés ou pour les riverains de l'entreprise. 
Écrit par: Sabine Dupont
lun 10/05/2021 - 16:06
C'est un terrible incendie qui s'est déroulé dans la nuit de samedi à dimanche. Une femme enceinte et ses trois enfants ont péri. Cette situation est difficile à vivre pour tous les intervenants de ce drame. Des appuis psychologiques sont mis en place tant au niveau des pompiers et policiers qu'au niveau de l'école où étaient scolarisés deux des enfants décédés.
Écrit par: Sabine Dupont
dim 09/05/2021 - 15:05
Tôt ce dimanche matin, un incendie s'est déclaré dans une habitation de la cité de la rue de Wallonie à Quiévrain. Une mère enceinte et ses trois enfants, âgés de 1, 8 et 9 ans) ont péri dans l'incendie de leur maison. Le père qui a tenté de se sauver des flammes  est à l'hôpital, toujours dans un état grave. Le parquet et les experts descendus sur place ont confirmé la thèse de l'incendie accidentel. A priori, c'est un problème survenu à une multi-prise qui est à l'origine de l'incendie.  
Écrit par: Virginie Peeters
lun 08/03/2021 - 13:21
Marjorie Leclercq a t'elle mis le feu chez sa voisine Patricia Allemeersch le 12 novembre 2017 à Jemappes? Ce sera tout l'enjeu des assises qui ont débuté ce matin à Mons. En cas de culpabilité,  la quadragénaire risque la perpétuité.  12 novembre 2017,  20h49, les pompiers sont appelés pour un incendie au n)26 de la rue Pont Beumier à Jemappes, quand ils arrivent sur place, il est trop tard pour Patricia Allemeersch...
Écrit par: Virginie Peeters
jeu 04/03/2021 - 16:40
Constitution du jury d'assises ce jeudi après midi, un jury qui se penchera dès lundi sur la culpabilité de Marjorie Leclercq, une quadragénaire, suspectée d'avoir mis le feu chez sa voisine, Patricia Allemmersch, 56 ans au moment de son décès. Les faits se déroulaient le 12 novembre 2017, dans une habitation située rue du Pont Beumier à Jemappes. Patricia Allemeersch, qui avait vidé les comptes de la victime, est poursuivie notamment pour incendie volontaire avec la circonstance aggravante qu'il a entraîné la mort.
mer 29/04/2020 - 14:39
Suite de l'incendie qui s'est déclaré ce mardi dans l'entrepôt Lock'O à Frameries. Pour rappel, il s'agit du deuxième incident, en l'espace de trois mois, qui est causé par l'auto combustion de la matière stockée dans le hangar. C'est ce qui a poussé le bourgmestre à prendre un arrêté de police pour accélérer l'évacuation des déchets...  
Back to top