Aller au contenu principal
Écrit par: Quentin Houdart
mar 06/12/2022 - 14:42
Le 6 décembre, c'est le jour très attendu par les enfants avec la Saint-Nicolas! Ce matin, le grand Saint a rendu visite aux enfants des écoles de la région. C'était le cas notamment à l'école de Masnuy où Saint-Nicolas est venu avec son fidèle ami, Père Fouettard. Un personnage qui fait polémique depuis plusieurs années mais qu'il était important de conserver à Jurbise.
Écrit par: Virginie Peeters
mar 01/11/2022 - 14:15
Fleurir ses disparus le jour de la Toussaint est t'il toujours un moment important pour les citoyens? On le sait, de plus en plus de personnes se rendent dans les cimetières quelques jours à l'avance pour déposer les Crysanthèmes et autres Pomponettes sur la tombe de leurs proches. Notre équipe s'est rendue au cimetière de Jemappes pour vois si la tradition de venir le 1er novembre en restait bien une...
Écrit par: Antoine Delvigne
dim 26/06/2022 - 00:41
Après deux ans, les feux de la Saint Jean étaient aussi de retour dans les rues de Mons. Un départ de la Grand’ Place, une arrivée sur la place Nervienne et surtout un cortège de flambeaux. Moins présents que les dernières éditions, les montois étaient toutefois heureux de renouer avec leur folklore.  C’est au rythme des tambours et au pas des chevaux que l’on rejoint la place Nervienne pour les feux de la Saint-Jean. Dans le cortège, tout le monde a son flambeau qu’il ira lui-même jeter dans le feu. Cet évènement, perdu depuis deux ans, est attendu et célébré.
Écrit par: Antoine Delvigne
ven 20/05/2022 - 18:00
La Ville de Saint-Ghislain va bientôt rencontrer ses nouvelles marionnettes. Après 25 ans sans apparition de Ghislain, Mathilde et Bolek, les trois personnages font leur grand retour dans la cité. Ce jeudi, c’est à Orcq dans l’atelier des Passeurs de Rêve que les trois marionnettes géantes ont pris vie. Fini les géants, place aux marionnettes désormais à Saint-Ghislain. Elles font quatre mètres de haut et ont deux bras pour interagir avec leur public. Une nouvelle génération de patrons de la ville qu’il faut apprendre à animer. Et le plus compliqué, c’est clairement les bras !

Les jobs

Back to top