Aller au contenu principal
Écrit par: Laura Gilboux
mar 23/08/2022 - 14:59
A quelques jours de la rentrée, vous êtes beaucoup à chercher les bons plans pour les fournitures scolaires. Il faut dire que cette année, le budget est plus que jamais conséquent: 255 euros en moyenne pour un enfant en primaire et 428 euros pour un élève de secondaire. Dans les magasins et dans de nombreuses associations, plusieurs dispositifs se mettent en place pour aider les familles.
mer 16/02/2022 - 16:59
 A Hensies, le budget 2022, voté en décembre dernier, a été réformé par un avis sévère de la tutelle. Celle-ci pointe la situation financière fragile de la commune en soulignant la diminution du boni cumulé. Pas d'inquiétude pourtant du côté de la majorité qui rappelle que, malgré cet avis, la tutelle a tout de même approuvé les prévisions budgétaires...  
Écrit par: Sabine Dupont
mer 29/12/2021 - 10:36
Ce mardi soir (28/12/2021), la commune de Quévy présentait son budget pour l'année à venir. Un budget qui se veut ambitieux et qui permet d'envisager l'avenir avec une certaine sérénité, ce qui n'est pas le cas dans toutes les autres communes de notre région. Voici pourquoi! C'est une tradition à Quévy, entre la bûche de Noël et le coeur de l'an neuf, le conseil communal adopte son budget pour l'année à venir. C'était encore le cas ce mardi soir.
ven 24/12/2021 - 06:24
Cette semaine, Frameries a voté les prévisions budgétaires pour 2022. Un budget à l'équilibre qui se veut responsable et ambitieux selon la majorité qui prévoit notamment 8 millions 300.000 euros d'investissement. Il n'a cependant pas convaincu l'opposition.  
Écrit par: Jérémie Ulens
mar 21/12/2021 - 10:43
La période des budgets communaux se poursuit. A Lens, le budget devait être voté ce lundi soir au conseil communal mais il n'a pas obtenu la majorité nécessaire. En cause, l'absence d'une conseillère de la majorité. Le budget devra donc être représenté et voté début janvier.
Écrit par: Virginie Peeters
jeu 16/12/2021 - 12:39
Dans le festival des budgets, c'est Dour qui a voté le sien hier soir. Un budget qui présente un boni rikiki de 1800 euros et qui laisse craindre pour l'opposition un équilibre précaire , une opposition qui n'a pourtant pas voté contre ce budget mais qui s'est abstenue. VP ET PH
Écrit par: Jérémie Ulens
jeu 16/12/2021 - 08:52
Mons a voté son budget pour 2022 ce mardi soir. Pour la majorité, ce budget est ambitieux, sérieux et respecte ses engagements électoraux. Mais la situation financière de la ville de Mons, comme beaucoup d'autres grands villes n'est pas bonne, en fait il n'y a plus de réserve ! Bref l'exercice 2022 annonçait un déficit de 17 millions d'euros.
Écrit par: Sabine Dupont
mar 14/12/2021 - 14:02
C'est une tradition de fin d'année, les communes votent chacune à leur tour leur budget pour 2022. Hier soir, ce sont les conseillers boussutois qui se sont prêtés à l'exercice. La commune prévoit un confortable bonus à l'exercice propre et une enveloppe de 19 millions pour des projets, essentiellement des reports de ce qui était déjà sur la table pour 2021. L'assemblée a approuvé la proposition, à l'exception des conseillers du groupe Agora qui ont voté contre.   
Écrit par: Fabienne Ducobu
mar 07/12/2021 - 16:38
Le mois de décembre est traditionnellement aussi le mois des budgets. La province de Hainaut ne fait pas exception, elle présentait ses prévisions pour l'année qui vient. Si les marges sont réduites, l'exercice se profile à l'équilibre avec un léger boni. Mais le refinancement des zones de secours a modifié en profondeur la philosophie de l'institution, qui veut continuer à se projeter dans l'avenir. L'avenir ne se prévoit pas, il se prépare !
Écrit par: Laura Gilboux
mer 01/12/2021 - 14:40
Mardi soir (30/11), la commune de Colfontaine a voté son budget pour l'année 2022. Un budget dont le boni à exercice propre s'élève à 83 289,59 euros. On vous détaille les chiffres et les projets pour l'année à venir. Mais vous allez le voir, plus que jamais le mot d'ordre de ce budget reste la prudence.  Budget en effet prudent, sans annonce fracassante. Colfontaine s'attend à des années compliquées à l'avenir notamment en matière de transferts. 

Les jobs

Back to top