Aller au contenu principal
Écrit par: Virginie Peeters
ven 30/09/2022 - 11:19
8 ans après les faits, Frédéric Lepoint sera jugé le 12 décembre devant la cour d'assises. Il est suspecté de l'assassinat de son épouse Aline Thirion. Le 4 décembre 2014, à Quévy, la quinquagénaire est retrouvée morte dans son lit, ligotée, un sac sur la tête. Son époux, Frédéric Thirion, lui était bailloné et attaché en bas sur une chaise. Selon lui, ce drame est l'oeuvre de 3 cambrioleurs qui se sont introduits cette nuit là dans le domicile familial Frédéric Thirion, libre depuis juillet 2015 continue de clamer son innocence
Écrit par: Virginie Peeters
jeu 07/07/2022 - 15:01
Ce jeudi matin, un comité de concertation de base extraordinaire était prévu à Mons pour dénoncer la surpopulation inédite de la prison. Les syndicats mais aussi la direction locale ont du faire le constat du mépris des instances supérieures puisqu'en dehors d'une représentante du Bougmestre Nicolas Martin, personne n'a daigné se déplacer. Pour forcer la rencontre, un préavis de grève a été déposé à l'issue de l'assemblé générale du personnel cet après midi. Un personnel excédé par l'absence d'interlocuteur au comité de concertation de ce matin.
Écrit par: Virginie Peeters
mer 25/05/2022 - 14:43
Non à une maison de détention à Colfontaine. Le Bourgmestre Luciano d'Antonio ne peut pas être plus clair. Une motion refusant cette mini prison sera d'ailleurs soumise au vote mardi prochain au conseil communal. En attendant, on vous explique ce qu'est une maison de détention et pourquoi le bourgmestre s'y oppose fermement...
Écrit par: Virginie Peeters
mer 23/03/2022 - 13:12
Le 22 mars 1997, il y a 25 ans jour pour jour hier, des sacs poubelles renfermant des restes humains étaient retrouvés à Cuesmes, en contrebas de la rue Emile Vandervelde. Pendants plusieurs semaines d'autres sacs au contenu macabre vont continuer d’être découverts dans la région montoise. Un tueur en série sévit alors dans notre région, il sera baptisé le dépeceur de Mons. Hier, Télé MB vous a proposé une émission spéciale sur cette affaire hors du commun, on revient sur quelques moments forts dans cette séquence.  
Écrit par: Virginie Peeters
mer 23/03/2022 - 11:14
Le 22 mars 1997, il y a 25 ans jour pour jour  des sacs poubelles renfermant des restes humains étaient retrouvés à Cuesmes, en contrebas de la rue Emile Vandervelde. Pendant plusieurs semaines d'autres sacs au contenu macabre vont continués d’être découverts dans la région montoise.
Écrit par: Julien Flament
ven 11/03/2022 - 19:58
La Cour d'Appel de Mons a lancé une grande première en Belgique, et même en Europe. Une chambre (mixte) existe désormais pour traiter les affaires environnementales. Chambre mixte car elle concerne à la fois le pénal et le civil. Cette chambre a entamé ses travaux en octobre derneir et fonctionne à présent à plein régime. Sa présidente, la juge Françoise Thonet, était notre invitée pour nous expliquer le fonctionnement de cette chambre spécifique. 
mer 15/12/2021 - 16:48
A l’approche de Noël, Décathlon Mons propose aux clients de participer à un sapin solidaire. Une opération qui permet d’offrir des cadeaux aux résidents du Clapotis, un centre qui accueille toute l’année des enfants victimes de maltraitance...          
Écrit par: Sabine Dupont
mar 23/11/2021 - 15:18
Ce mardi après-midi, c'était la suite des audiences dans le procès qui oppose l'inspecteur de la police boraine Bertrand Caroy à la Brasserie du Borinage. Après avoir entendu la défense de l'inspecteur la semaine dernière, le jury a écouté l'avocate de la brasserie du Borinage.
Écrit par: Laura Gilboux
lun 08/11/2021 - 16:09
Le policier Bertrand Caroy, figure bien connue dans notre région, attaque la Brasserie du Borinage en justice. Il y a an, cette dernière avait utilisé son image sur l'étiquette d'une de ses bières sans son autorisation. Une pratique qui n'a pas plu à l'inspecteur ni à la zone de police boraine qui ont tous les deux déposé plainte. La brasserie risque de devoir payer plusieurs milliers d'euros et s'exprime pour la première fois à notre micro. 
jeu 04/11/2021 - 16:49
Clap de fin dans l'affaire Mawda. La Cour d'appel a rendu son arrêt ce jeudi après-midi concernant la condamnation du policier qui a tiré sur la fillette. Si elle a confirmé la condamnation d'homicide involontaire par défaut de prévoyance, la cour d’appel a aussi réduit sa peine de 12 à 10 mois d’emprisonnement avec sursis. 

Les jobs

Back to top