Aller au contenu principal

Une pétition de 119 signatures contre l'usine Recotri à Ghlin !

Publié le 26 janvier 2022 à 11:57 - Mis à jour le 26 janvier 2022 à 12:10

A Ghlin, les riverains de l'entreprise Recotri ont déposé ce matin une pétition contre le projet d'agrandissement de l'usine. Le document, accompagné d'un dossier d'informations de 7 pages a été apporté au service environnement. Le but: faire réagir la Ville, inactive selon les riverains, et faire fermer l'entreprise, ni plus ni moins. 

Ils étaient deux à se présenter pour déposer les fameux documents. Mais les deux représentent aujourd'hui plus d'une centaine de citoyens en colère.

"Nous avons récolté 119 signatures. Et pour toutes ces personnes ces un non catégorique pour la construction de la centrale à béton. On n'en veut pas et nous ne voulons plus de recotri ! "Claude Legrand - Collectif Vigilance Santé Pollution Ghlin

AVC-TMB-066911_1.jpg

Riverains lassés d'encore devoir dénoncer

Cette fameuse centrale à béton de 23 mètres fait partie du projet d'agrandissement déposé en début d'année. Un élément de plus dans une lutte qui dure depuis de nombreuses années. Nuisances sonores, olfactives, visuelles et pollution de l'air et des sols: autant de choses qui ont souvent été dénoncées par les riverains.

"Il n'y a jamais eu de solutions pour tout ça. L'usine a toujours continué à fonctionner malgré les nuisances et toutes les infractions liées à l'obtention du permis unique" Claude Legrand - Collectif Vigilance Santé Pollution Ghlin

" Nous ne comprenons pas comment cette entreprise a l'audace de demander une extension qui va nous causer des nuisances supplémentaires!" Jean-Paul LépineCollectif Vigilance Santé Pollution Ghlin

AVC-TMB-066911_2.jpg

Ils veulent la fermeture totale !

La pétition a pour objectif de montrer qu'il n'y a pas que les habitants de la rue de Condé qui sont concernés mais que la situation inquiète le Grand Mons et plus loin encore. En apportant aussi toute une série de preuves et de documents, les riverains veulent sensibiliser, informer et surtout faire réagir les autorités communales.

"Lors des conseils communaux, nous nous rendons compte qu'il y a une réelle méconnaissance du dossier. Les débats sont faussés car les informations sont erronées. Et ça, ce n'est plus possible ! Nous avons tellement souvent parlé des problèmes..." Jean-Paul LépineCollectif Vigilance Santé Pollution Ghlin

"On se sent clairement oubliés. Il n'y a jamais eu de réunion citoyenne pour entendre ce que les gens ont à dire. On ne nous écoute pas" Claude Legrand - Collectif Vigilance Santé Pollution Ghlin

Les attentes des riverains sont claires : un refus pour le projet d'extension mais surtout une cessation totalement des activités. Ou en tout cas que tout soit mieux réglementé et que les infractions perpétuelles s'arrêtent une bonne fois pour toute. 

0 Commentaires
531 vues

Sur le même sujet


Back to top