Aller au contenu principal

Question 2

Publié le 06 septembre 2018 à 12:18 - Mis à jour le 03 octobre 2018 à 10:26 jeu 06/09/2018 - 12:18
Question 2

L'îlot de la brasserie reste un chancre. Le projet initial de résidence service à échoué. Quelle affectation prévoyez-vous pour cet endroit ?

Dour Demain - Vincent Loiseaux   Vincent Loiseau - Dour Demain

L’îlot de la brasserie n’est pas un chancre. A Dour, les chancres nous les avons pratiquement tous éradiqués (décharges du four à chaux, des câbleries, du site de Ferrand, Belvédère,...).

La zone dont vous parlez a fait l’objet d’un périmètre de remembrement urbain (PRU) approuvé par le Gouvernement wallon. Cette zone, en intérieur d’îlot, est essentiellement constituée de jardins ! Ce PRU a pour objet la requalification de ce quartier et le développement de ses fonctions urbaines.

La commune de Dour a travaillé beaucoup à la reconnaissance de ce PRU. Malheureusement, de tels projets sont menés par des investisseurs privés et non par les communes. Il appartient à présent au privé de mettre en oeuvre son projet mais il semblerait que pour des raisons de santé, ceci lui soit devenu très compliqué.

Mohamed Keraï - Ecolo   Mohamed Keraï - Ecolo

Nous proposons des logements dans les bâtiments existants ainsi que l’aménagement d’un centre culturel, un endroit sport nature en réalisant une aire de street-workout ainsi que l’aménagement d’appareils de fitness et un jardin communautaire.

Votre Dour - Joris Durigneux   Votre Dour - Joris Durigneux

Le dossier de l’ilot de la Brasserie a été bâclé. L’auteur de projet n’a pas fait correctement son travail et le pouvoir en place a tergiversé. Six années se sont écoulées. La résidence services est restée dans les cartons, le home du CPAS a fait l’objet que de peu d’améliorations en terme de confort pour ses résidents, les plans « Tilleux » de subventions ont profité aux communes voisines. Désormais, Trichères voit son chancre gangréner le quartier qui vient de perdre la seule grande surface bordant la place Verte. La revitalisation du périmètre doit être une priorité et intégrer une stratégie de développement qui embellit le cadre de vie, valorise le patrimoine (maison du peuple, vestiges du cinéma,…etc) et garantit une affectation des lieux juste et équilibrée. La mixité des fonctions doit prédominer pour renforcer l’attractivité du quartier : logement, parking, services, commerces, aménagement ludiques et espaces verts. Pour éviter toute nouvelle déconvenue, le projet urbanistique devra pouvoir être co-construit en associant les pouvoirs publics, les maitres d’œuvre et les futurs utilisateurs de l’espace.

 

0 Commentaires
90 vues

Sur le même sujet


Les jobs

Back to top