Aller au contenu principal

Direct X

Financement des zones de secours: La CGSP veut que le Gouvernement fédéral paie !

Publié le 30 novembre 2021 à 12:41

La CGSP a mené ce matin une action avant le conseil provincial. Le syndicat réagissait aux mesures annoncées la semaine dernière pour faire face au financement des zones de secours. Pour pouvoir assumer sa part, la Province de Hainaut doit dégager 52 millions d'euros d'ici 2024. Conséquence: 500 emplois sont amenés à disparaître d'ici 3 ans. Une solution qui ne plaît évidemment pas à la CGSP. 

C'est avec le thème de la série Squid Game que la CGSP a décidé d'illustrer son action. Le syndicat estime que le gouvernement d'Elio Di Rupo abat un à un les 450 équivalents temps-plein qui vont disparaître dans les prochaines années. 

" Certes, ce ne sont pas des licenciements directs mais on ne va plus engager! Et ensuite, après 2024, je ne me voile pas la face, on va réduire les missions de la Province du Hainaut et réduire encore son personnel" Patrick Depauw - Permanent CGSP Charleroi 

AVC-TMB-065901.jpg

"Le gouvernement fédéral doit payer"

La CGSP réclame qu'une réelle concertation sociale soit organisée pour trouver d'autres solutions.

"Notre solution c'est que le gouvernement fédéral paie ce qu'il se doit légalement de payer. En schématisant grossièrement, celui-ci doit normalement payer 50% des budgets des zones. Aujourd'hui, il n'en paie que 18%. C'est insuffisant et ce sont les autres qui doivent assumer cela, ce n'est pas normal" Laurent Dufrasnes - Secrétaire interregional CGSP

Avec ces 32% restants, le syndicat estime qu'il y aura de quoi maintenir l'emploi. Aujourd'hui, la CGSP attend donc que tout le monde mette la pression sur le gouvernement fédéral. 

AVC-TMB-065901_2.jpg

Le syndicat ne lâchera pas l'affaire

Le syndicat déclare « 2024 sera une année électorale et nous comptons mettre des bâtons dans les roues de ceux qui participeront à la suppression d'emplois publics par leur action ou leur inaction ».

"Nous avons l'impression que ça a fait l'objet de tractations lors de la formation du gouvernement fédéral de transférer vers les régions et les entités fédérées le financement des zones de secours. Or, ce n'est pas ce que la loi prévoit !" Laurent Dufrasnes - Secrétaire interregional CGSP

Cette action locale n'est que la première étape d'un plan d'actions plus large. Le 9 décembre, le syndicat déposera un préavis de grève sur l'ensemble de ses secteurs pour aller protester au gouvernement wallon.

0 Commentaires
275 vues

Sur le même sujet


Back to top