Aller au contenu principal

Collaboration entre la Wallonie, la Flandre et la France autour de la prévention des drogues

Publié le 29 juin 2022 à 15:42

Depuis cinq ans, plusieurs structures françaises et belges, dont le service de prévention de la ville de Mons, se sont associés pour soutenir le projet P.A.R.T.Y. Un projet qui a pour objectif de déployer des actions de réduction des risques dans la vie nocturne et diffuser des messages de santé concernant les usages de drogues.

Cette pancarte, vous l’avez peut-être vu dans votre bar préféré. C’est ce qu’on appelle un quality nights label.

Parmi ces critères, les bars et les boîtes doivent mettre à disposition de l’eau gratuite, doivent assurer un retour à domicile sain et sauf et doivent être formés à la prévention d’usages des drogues. Un mouvement auquel de nombreux bars montois ont adhéré.

Ce label relève du projet P.A.R.T.Y, du programme INTERREG. Celui-ci mobilise des partenaires wallons, néerlandophones et français qui travaillent en collaboration afin de déployer des actions de réduction des risques dans la vie nocturne notamment en diffusant des messages de santé à destination des consommateurs de drogue. Après 5 ans d’action, l’heure est au bilan.

La collaboration entre la Wallonie, la Flandre et la France n’a pas été évidente à cause de la pandémie. Le milieu de la nuit a été l’un des premiers à fermer et l’un des derniers à rouvrir ses portes. La prévention a donc été poursuivie en ligne.

À travers le projet P.A.R.T.Y, 31 e-volontaires ont été formés et plus de 170 réponses ont été apportées aux internautes.

0 Commentaires
127 vues
Back to top