Aller au contenu principal

Boussu - L'achat du site de la Verrerie reporté!

Publié le 07 septembre 2021 à 14:30

C'était déjà inscrit au budget 2020: Boussu compte acheter un lieu pour implanter un nouvel hôtel administratif et le service travaux. Après avoir renoncé à acheter l'ancien site du magasin Weba, la commune se tourne vers l'ancienne verrerie de Boussu, occupée aujourd'hui par un centre commercial qui se vide. Le site ne fait pas l'unanimité et le point qui devait être débattu hier au conseil communal a finalement été reporté....Explications.

L'état d'avancement du dossier verrerie était inscrit à l'ordre du jour du conseil communal de Boussu de rentrée. En début de séance pourtant, la majorité demande le report, au grand étonnement de certains...

« Le dossier avance quand-même, il y a eu des échanges de courrier, il ya eu un premier rapport de la part d'Igretec. Je pense qu'on aurait pu en débattre, sans voter », souligne Cyril Mascolo, chef de file de l'opposition Agora.

« Le collège a bien fait de reporter car il manquait beaucoup d'éléments. Même lors de certaines discussions et dans le dossier, il manque une étude de faisabilité », indique Guy Nita, Chef de file de l'opposition Echo.

Pourtant, un premier rapport a bien été demandé mais il repose sur des données essentiellement fournies par le vendeur, sans doute tout heureux de pouvoir se débarrasser de ce site aujourd'hui transformé en centre commercial de plus en plus désert. La commune compte en fait transformer l'endroit.

063831_2.jpg

« On espère bien garder une partie des bâtiments. Le coût sera moins cher que de tout reconstruire ou construire ailleurs. Ca nous paraît intéressant d'avoir un grand parking, un accès facile. Mais il faut que nous ayons certains apaisements, notamment concernant la pollution du site et d'autress petits tracas » indique Jean-Claude Debiève, Bourgmestre de Boussu.

Ce sont justement ces tracas qui ont incité à reporter le point. L'opposition elle souligne le coût lié à l'achat du lieu et à sa transformation, un coût qui risque de dépasser les budgets initialement prévus pour le premier projet sur l'ancien site de Weba.

« On était parti pour acheter le site aux alentours de 4,5 millions. On remarque qu'il y a d'énormes travaux à faire qui s'élèveraient à 6,4 millions d'euros », a calculé Cyril Mascolo.

C'est sans compter la nécessité d'acheter des terrains complémentaires ! Car le site de la verrerie, qui selon son vendeur permettrait d'accueillir 250 agents, semble dès le départ trop petit pour rassembler à la fois les services administratifs et des travaux.

« Le site peut être assez grands pour certains travaux. Mais avec le service travaux nous envisageons d'acheter des terrain à l'arrière pour y stocker les véhicules. Il est certain qu'agarndir sera nécessaire », avoue Jean-Claude Debiève.

On le voit le dossier avance quand-même mais le nouveau centre administratif et le déménagement du service travaux ne sont pas près d'être à l'ordre du jour. Suite lors du débat qui devra tôt ou tard arriver sur la table du conseil communal.

0 Commentaires
415 vues

Sur le même sujet


Back to top