Aller au contenu principal

63 millions d'euros bientôt alloués aux zones de police de Mons-Borinage

Publié le 27 mai 2022 à 14:34

Bonne nouvelle pour les zones de police belge ! Un ajustement budgétaire a été voté en commission de l'Intérieur à la Chambre. La dotation de base va augmenter de 8 %. Une décision qui va également soulager les communes, qui financent la moitié du budget des zones de police.

Souvenez-vous en décembre dernier, le bourgmestre de Colfontaine tirait la sonnette d’alarme. Le financement alloué aux zones de polices était insuffisant.

"Je l'ai dit il y a 5 ans, je le répète aujourd'hui aux citoyens, attention dans les années qui vont suivre, ça va être compliqué sauf si les responsables politiques au niveau du fédéral prennent leurs responsabilités et refinancent la zone de secours et la zone de police." Luciano d'Antonio, bourgmestre de Colfontaine et président de la zone boraine (PS)

Quelques mois plus tard, l’appel a été entendu par la commission d’Intérieur de la Chambre puisque 63 millions d’euros ont été débloqués pour nos zones de police.

"Les zones de police sont financées par le fédéral et par les communes. On avait eu un budget pour nos zones qui venait du fédéral qui n'avait pas été indexé en 2022. On avait le même montant en 2022 qu'en 2021, ce qui était compliqué pour les communes parce qu'il y a eu plusieurs indexations de salaires et que dans une zone de police, presque 85 % du budget est consacré au personnel." Éric Thiébaut, député-bourgmestre d'Hensies (PS)

Une bouffée d’oxygène pour les communes, déjà fortement sollicitées par les autres niveaux de pouvoirs.

"Cet argent-là va permettre à ce que les dotations au niveau des communes soient moins importantes. Chacun va récupérer 100.000 euros. Les communes sont obligées de transférer de l'argent de la zone de secours donc ça coûte énormément d'argent pour les communes. On ne peut pas dire aux citoyens et au personnel communal de faire attention et de l'autre côté, on ouvre les robinets. 100.000 euros, ce n'est pas énorme mais c'est déjà ça." Luciano d'Antonio, bourgmestre de Colfontaine et président de la zone boraine (PS)

0 Commentaires
77 vues

Sur le même sujet


Back to top