Aller au contenu principal

Direct X

Tim Merlier remporte le Grand Prix Samyn 2021 !

Publié le 02 mars 2021 à 17:59

Tim Merlier a donc remporté le Grand Prix Samyn 2021. Une belle victoire au sprint, après une course très animée. C’est notamment son coéquipier et leader dans l’équipe Alpecin, Mathieu van der Poel, qui a animé la fin de course. Mais le sprinter belge a su mettre tout le monde d’accord à l’arrivée à Dour !

Dans un premier temps, comme souvent, il a fallu faut attendre l'arrivée sur les circuits locaux pour voir la course se décanter. 4 coureurs, dont le Belge Kenny De Ketele ont franchi pour la 1e fois la ligne de départ. A moins de 55 kilomètres de l'arrivée, le peloton commence à bouger. Un groupe de 21 coureurs (dont les 4 membres de l'échappée matinale) prend forme en tête de la course. Déjà, quelques noms sont présents : les sprinters Tim Merlier (Alpecin), Dany Van Poppel (Intermarché Wanty Gobert) et surtout Mark Cavendish (Deceuninck Quick Step) tentent l'aventure.

Mais le premier grand fait de course intervient à 41 kilomètres de l'arrivée. Dans la roquette, Mathieu Vanderpoel (Alpecin) enclenche la bagarre. Florian Sénéchal (Deceuninck Quick Step), Amaury Capiot (Team Arkea) et John Degenkolb (Lotto Soudal) sont obligés de sauter dans sa roue. Le démarrage du champion des Pays Bas est impressionnant ! Quelques kilomètre plus tard, le peloton revient sur le groupe Vanderpoel. Mais l'écart avec les 21 échappés est du coup réduit à moins de vingt secondes !

A 33 kilomètres de l'arrivée, un beau duo sort du groupe de tête. Sep Van Marcke (Israel Start-Up Nation), 3e du Nieuwsblad samedi est accompagné de Victor Campenaerts (Team Qhubeka), le recordman de l'heure. Les deux hommes veulent visiblement éviter le retour de Vanderpoel. Tim Merlier, Jean-Pierre Drucker (Cofidis) et Van Poppel tentent de les accompagner avec Cavendish. Mais au moment d'entamer le dernier tour du circuit local, les favoris se regroupent dans un "peloton" où on ne compte qu'une trentaine de coureurs. Seul Victor Campenaerts tente à nouveau sa chance... Le peloton est alors emmené par le Wolfpack de la Deceuninck Quick Step !

Les kilomètres s'enchaînent et Victor Campenaerts tente un véritable numéro. Le spécialiste du chrono veut prouver que sa réputation n'est pas usurpée. Le coureur Qhubeka se lance dans une mission presque impossible à toute vitesse et compte jusque 15 secondes d'avance à 16 kilomètres de l'arrivée !

Mais dans le chemin de Wihéries, l'antépénultième secteur pavé, Campenaerts est rejoint. Sous l'impulsion de qui ? Mathieu Vanderpoel bien sûr. Florian Sénéchal et Dimitri Claeys, (Team Qhubeka) sont aussi dans le coup. Mais à 14 kilomètres de l'arrivée, on assiste de nouveau à un regroupement en tête de la course. Plusieurs coureurs essaieront de sortir. Aimé De Gendt (Intermarché Wanty Gobert), le champion de Belgique Dries De Bondt (Alpecin) et enfin Lukas Wisnioswski, le Polonais du Team Qhubeka (encore...), est le dernier à sortir. Il reste moins de 5 kilomètres, il possède quelques secondes d'avance. Et on se dirige vers le dernier secteur pavé...

Et sur le chemin de Belle vue, les deux grands favoris, Mathieu Vanderpoel, et FlorianSénéchal, font le forcing et laissent Wisniowski littéralement sur place. C'est du tout grand spectacle sous le soleil de Dour. Derrière Vanderpoel et Sénéchal, 3 hommes font la jonction à quelques centaines de mètres de l'arrivée. Sep Van Marcke, Lukas Wisniowski qui résiste et le sprinter Dany Van Poppel. Le regroupement général s'opère à 1500 mètres de l'arrivée. Du coup comme au NieuwsBlad, et comme à Kuurne, les favoris devront passer par le sprint pour connaître le vainqueur du jour.

Et à ce petit jeu-là, le Norvégien Rasmus Tiller (Uno - X Pro Cycling) a failli surprendre tout le monde en démarrant à 250 mètres de l'arrivée. Mais c'est le sprinter belge, Tim Merlier, ancien champion de Belgique et coéquipier de Mathieu Vanderpoel qui remporte l'édition 2021 du Grand Prix Samyn ! Une superbe victoire d'équipe dans un sprint difficile en léger faux plat montant. Tiller termine 2e, Pasqualon 3e et Van Marcke 4e. Le vainqueur sortant Hugo Hostetter termine 5e !

Pour Tim Merlier, Après le championnat national en 2019 et la Brussels Cycling Classics en 2020, c'est donc la 3e grande victoire dans une course d'un jour pour ce sprinter, issu lui aussi, du cyclo-cross, comme son leader chez Alpecin, Mathieu Vanderpoel...

0 Commentaires
252 vues

Sur le même sujet


#CLASSIQUE

#CLASSIQUE - du 17 avril 2021
#CLASSIQUE - du 20 mars 2021
#CLASSIQUE - du 20 février 2021
Back to top