Aller au contenu principal

Direct X

Saint-Ghislain - Deux chevaux de trait ramassent les sapins

Publié le 13 janvier 2021 à 15:28

En ce début d’année, c’est le moment d’enlever les décorations de Noël. Plusieurs communes organisent cette semaine le ramassage des sapins. Certaines collaborent même avec la Province de Hainaut et utilisent l’hippomobile, une charrette tirée par des chevaux de traits.

Devant la charrette, Unique et Equinoxe attendent patiemment de se mettre en route. Ces deux chevaux de trait boulonnais, âgés de 11 et 6 ans, parcourent les rues de la région pour ramasser les sapins. Ce mercredi matin, le défi est de se faufiler entre les voitures dans le centre de St Ghislain. 

" Ce sont des chevaux qui réagissent beaucoup à la voix. On les travaille pour sortir en ville, voir du monde, des tracteurs, des bus,... ", nous explique Melvin Detrain, palefrenier et meneur au Centre provincial des Métiers du cheval.

Financée par les Fonds européens FEDER, l’hippomobile est mise à disposition des communes depuis un an et demi. Une manière pour la Province de Hainaut de collaborer avec les entités de la région à travers un projet pédagogique pour le Centre des métiers du cheval. 

" Les meneurs de chevaux qu'on forme au Centre des Métiers du cheval vont pouvoir se rendre compte de ce que c'est de mener des chevaux en rue et ailleurs", poursuit Pascal Lafosse, député provincial en charge de l'enseignement. 

" En fait ce service crée du lien social! Les gens s'arrêtent, viennent filmer et caresser les chevaux. Je pense que ce lien est important ", renchérit Gil Amand, directeur du Centre provincial des Métiers du cheval.   

Un projet pédagogique qui crée du lien donc et favorise la mobilité douce. Mais à terme, la Province aimerait également le développer de façon plus large. 

" On aimerait aussi intervenir lors des manifestations publiques comme la Ducasse de Mons ou l'Ascension à Saint-Ghislain. L'idée serait d'y ramasser les poubelles d'une manière plus conviviale et plus sociale", propose Pascal Lafosse. 

" Ce serait envisageable, à condition bien sûr qu'on puisse organiser l'Ascension !", tient à souligner le bourgmestre de Saint-Ghislain, Daniel Olivier, qui préfère rester prudent dans ce contexte de crise sanitaire.   

Pour l’instant, l’heure est au ramassage des sapins! Une première à Saint-Ghislain qui a voulu offrir ce service aux habitants pour éviter les rassemblements au parc à container. En trois jours, la commune a ramassé environs 1000 sapins. Ils seront broyés puis dispersés dans les parcs de l’entité. Un moyen naturel d’empêcher les mauvaises herbes de pousser. 

 

0 Commentaires
799 vues

Sur le même sujet


#CLASSIQUE

#CLASSIQUE - du 16 janvier 2021
#CLASSIQUE - du 19 décembre 2020
#CLASSIQUE - du 21 novembre 2020
Back to top