Aller au contenu principal

Projet éolien entre Harmignies et St-Symphorien: demande de permis refusée!

Publié le 20 mai 2021 à 15:54 - Mis à jour le 20 mai 2021 à 16:04

La Région Wallonne a rejeté la demande de permis de Luminus pour son projet de parc éolien autour de St-Symphorien, Spiennes et Harmignies. Souvenez-vous, il y a 2 mois, nous vous parlions de ce projet qui avait fait grand bruit auprès des riverains qui s'opposaient à l'implantation de ces 4 éoliennes (pour commencer). Ils ont finalement obtenu gain de cause.

Et c'est évidemment le soulagement pour les riverains. Après s'être battus pendant plusieurs mois contre ce projet, cette décision de la Région Wallonne est accueillie comme une belle victoire.

"C'est une très bonne nouvelle que le fonctionnaire technique et le fonctionnaire délégué aient émis un avis négatif. C'est un arrêt au projet et nous en sommes heureux" Yves André - Conseiller communal (CDH) et riverain

36738_eoliennes_luminus_refuse_LGX.jpg

Mauvais résultats pour l'étude d'incidence

Le projet semblait déjà mal engagé puisque fin mars, le collège communal avait rendu un avis négatif. 

"Le collège communal n'est pas opposé aux projets éolien, bien au contraire. Mais ici, plusieurs choses n'allaient pas. Tout d'abord, l'étude d'incidence a démontré qu'il allait y avoir un véritable impact sur la faune et la flore. Nous avons estimé que cet impact était beaucoup trop important pour laisser passer ce projet" Maxime Pourtois (PS) Echevin de l'urbanisme

36738_eoliennes_luminus_refuse_LGX.jpg

Impact important sur les riverains également

Les remarques des riverains ont également été prises en compte dans les deux décisions. Les nuisances et l’impact sur les habitants ont également joué en défaveur du projet.

"Nous avons pris en compte l'effet d'encerclement pour les riverains avec les autres éoliennes présentes à proximité. Et puis, nous avons aussi jugé que l'impact visuel était trop important, notamment par rapport au cimetière militaire de Saint-Symphorien" Maxime Pourtois (PS) Echevin de l'urbanisme

Luminus peut encore introduire un recours après du Gouvernement Wallon. Le promoteur a jusqu'au 6 juin pour contester cette décision.

0 Commentaires
234 vues

Sur le même sujet


Back to top