Aller au contenu principal

Panneaux flottants à Tertre: la ville favorable au projet revu à la baisse

Publié le 13 juillet 2022 à 16:53

23.000 panneaux photovoltaïques et non 33.000 comme prévus initialement, voilà la raison principale qui a poussé la ville de Saint-Ghislain à changer d'avis.

Le collège communal s'était en pour rappel positionné négativement dans un premier temps mais la nouvelle demande de permis pour un projet plus modeste de panneaux flottant sur ce plan d'eau artificiel situé à Tertre semble avoir convaincu les autorités locales. Difficile en effet de rejeter totalement un investissement comme celui-là qui couvrirait les besoins énergétiques d'environ 3700 foyers.

Le feu vert est donc donné suite à la seconde enquête publique qui s'est tenue en juin dernier mais pas à n'importe quelles conditions. Le promoteur se devra de respecter scrupulleusement les règles fixées par les experts qui n'ont pas encore tous rendu leurs conclusions, notamment par rapport à la préservation de la biodiversité. Le bâtiment technique en bordure du lac sera masqué par une haie et enfin, à l'issue de la période d'exploitation, le site doit être remis en état.

Si pour Saint-Ghislain, c'est oui au parc photovoltaïque, l'avis émis reste consultatif puisque la balle est désormais dans le camp du fonctionnaire délégué de la région wallonne qui décidera d'attribuer, ou on, le permis d'exploitation.

0 Commentaires
150 vues

Sur le même sujet


Back to top