Aller au contenu principal

Direct X

Noa Hadjit, la pépite de la boxe belge !

Publié le 13 septembre 2021 à 17:00 - Mis à jour le 09 septembre 2021 à 20:54

Notre portrait de la semaine est consacré à Noa Hadjit, un jeune boxeur qui va sur ses 17 ans. Il s'entraîne avec un nom bien connu de la boxe belge, Ali Baghouz. Et ce dernier ne tarit pas d'éloges sur le jeune colfontainois. Il n'hésite d'ailleurs pas à dire qu'il peut devenir un des plus grands boxeurs de notre pays et même au delà...

Il n'a que 16 ans et pourtant il sait déjà précisément ce qu'il veut : travailler sans cesse pour devenir meilleur, encore et encore. Une détermination à tout épreuve qui fait qu'aujourd'hui beaucoup voit en lui un futur très grand de la discipline.

"Je suis un boxeur qui mise sur le contre et sur l'intelligence de boxe. Je suis plutôt dans la technique et la finesse. Mais je suis polyvalent, je boxe des deux gardes notamment"... nous explique-t-il.

AVC-TMB-063893_3.jpg

Ali Baghouz, son mentor

5 ans après avoir enfilé des gants pour la première fois, Noa compte déjà un beau palmarès. Triple champion d'belgique, il compte déjà 29 combats à son actif, dont 24 victoires. Et s'il s'entraine parfois en France avec des Sparring, médaillés aux jeux olympiques, la majorité du temps c'est à Jemappes qu'il évolue. Ali Baghouz l'a pris sous son ail et le binôme fonctionne à merveille.

"J'ai rarement vu un boxeur de son niveau et de son talent ! C'est vrai que notre duo fonctionne bien en plus. On est très fusionnels, il comprend tout de suite ce que je lui dit, je ne dois jamais réexpliquer plusieurs fois. Souvent, on se comprend avec un simple regard" Ali Baghouz - Son entraineur

AVC-TMB-063893_2.jpg

Objectif: l'Euro et les JO !

Très lucide, il sait qu'il doit encore améliorer quelques détails, ce qui viendra avec les années. Mais le jeune Colfontainois a confiance en ses capacités. Après une médaille d'or lors d'un tournai international en Hongrie, il vise le même résultat, mais cette fois aux championnats d'Europe dans quelques jours.

Et après l'Europe, Olympique peut-être? Paris 2024 trotte déjà dans son esprit. Lui qui adore rappeler que la dernière médaille d'or belge de la discipline remonte à... 1924. Pourquoi pas réécrire l'histoire un siècle plus tard.

"Je veux une médaille d'or aux Championnats d'Europe, ça c'est certain. Et puis oui, je pense tous les jours aux Jeux Olympiques. J'y crois et je me battrai et je travaillerai dur pour y arriver! " conclue-t-il !

0 Commentaires
776 vues

Sur le même sujet


#CLASSIQUE

#CLASSIQUE - du 18 septembre 2021
#CLASSIQUE - du 19 juin 2021
#CLASSIQUE - du 15 mai 2021
Back to top