Aller au contenu principal

Direct X

Nimy - Les riverains s'opposent au projet photovoltaïque

Publié le 04 novembre 2020 à 09:30 - Mis à jour le 03 novembre 2020 à 14:48

Un champ de 41.508 panneaux photovoltaïques, c'est le troisième projet de Perpetum dans notre région. Après le village de St Denis et le site des Sartis à Hensies, l'entreprise, spécialisée dans l'énergie renouvelable, convoite la friche de Risori de Nimy. Au grand dam des riverains...

Ce qui inquiète surtout les Nimysiens dans ce projet titanesque, c'est que le terrain en question présente un double intérêt biologique et archéologique. Si la friche n'est pas protégée, elle présente tout de même un biotope très particulier. 

"Ce terrain, c'est en fait une plaine herbeuse sur sol sableux calcaire. On y trouve un biotope bien particulier que l'Europe tente de protéger... Parler d'une énergie verte au détriment de la biodiversité, pose quand même un problème d'éthique!", nous explique David Liemans, riverain de la friche.

Le site en question présenterait également un intérêt archéologique dans la mesure où le sous-sol abriterait des vestiges de l'époque romaine. 

" Les Romains se sont s'installés ici, à Nimy Maisières... En creusant un étang dans mon jardin, je suis d'ailleurs tombé sur le paléosol (à 70 centimètres de profondeur), et j'ai retrouvé des morceaux de poterie et des clous. Des clous dont la taille considérable suppose qu'ils étaient utilisés pour de grosses structures. Quelque part à Nimy Maisières, il y a un gros potentiel archéologique et je pense que ce potentiel est ici, dans la friche du Risori", rajoute David Liemans. 

Soucieux de conserver leur patrimoine naturel et historique, les riverains qui ont lancé une pétition en ligne, ont également suggéré une alternative sur le site des carrières d'Obourg, lors de l'enquête publique qui s'est achevée ce lundi 02 novembre. C'est à présent au Collège de la Ville de Mons de se positionner. Pour rappel, il a rendu un avis négatif concernant le projet photovoltaïque de St Denis.        

0 Commentaires
262 vues

Sur le même sujet


Back to top