Aller au contenu principal

Mons - Une braderie din s'boutik

Publié le 31 mai 2021 à 15:39

Ces lundi et mardi, la Ville de Mons ne déroge pas à la tradition, la braderie a bien lieu dans les commerces. En raison des règles sanitaires, certaines consignes sont à respecter mais il n'empêche, les acheteurs sont là et les commerçants que nous avons rencontrés sont satisfaits...

Prenez beaucoup de soleil, de la musique mais pas la mer... l'ambiance est pourtant digne des vacances dans le piétonnier montois. Une fois n'est pas coutume, on ne se bouscule pas pour chasser les bonnes affaires en ce lundi de braderie. Une ambiance qui n'est pas pour déplaire à certaines acheteuses...

« En ce qui concerne la braderie, je dois vous avouez que je suis satisfaite. Il y a beaucoup moins de monde dans les magasins, on est au calme. Les gens ne sont pas nerveux, donc on profite un maximum », témoigne Lidia Riscoli.

« On sort d'un examen !", s'exclame Estelle Volpin. « D'habitude, on ne fait pas la braderie à cause des examens. Là, on s'est dit qu'on allait boire un verre et faire les magasins. En plus, il fait beau, ça fait du bien de voir que tout reprend petit à petit », poursuit-elle.

Contrairement à l'an dernier, braderie il y a bien dans les commerces, une braderie confinée en quelque sorte. Il faut respecter certaines règles. Mieux vaut donc avoir de la place ou bénéficier d'un endroit extérieur privé...

« C'est différent car on ne peut pas exposer à l'extérieur mais les gens sont là et ça nous aide », confie Eric Laenen, commerçant dans le piétonnier.

36785_braderie_mons_hotel_sdt.jpg

« Pour moi, c'est un peu compliqué car mon magasin est petit donc j'ai peu d'espace pour descendre le déstockage. J'en ai descendu un peu et on fait aussi des promos sur certains articles sur des nouveaux articles », précise Nathalie Huart, commerçante à la rue de la Coupe.

36785_braderie_mons_boho_sdt.jpg

« Ca ne se passe pas trop mal car moi, j'ai la chance d'avoir une cour, donc je peux exposer dans un endroit privé. Pour nous, c'est bon, c'est gagné », sourit Nathalie Nocera, autre commerçante de la rue de la Coupe.

Malgré ces règles, les commerçants sont heureux de pouvoir se débarrasser de leur stock tout en faisant plaisir à leurs clients. Ils ont d'ailleurs commencé dès vendredi dernier.

« Vendredi et samedi, on a vraiment eu beaucoup de monde, il y avait beaucoup d'acheteurs. C'était vraiment deux grosses journée au niveau commercial », souligne Nathalie Huart.

« Par rapport à d'habitude, samedi on a vraiment bien travaillé. Le fait d'avoir cette cours, je pense que c'est vraiment privilégié », répète Nathalie Nocera.

Commerçants et clients tirent donc un premier bilan positif de cette braderie pas comme les autres. Tous espèrent néanmoins que l'an prochain, la ville reprendra son ambiance habituelle de lundi de ducasse.

0 Commentaires
313 vues

Sur le même sujet


Back to top