Aller au contenu principal

Mons - Le nombre de dossiers en augmentation à la Maison de Justice

Publié le 06 juillet 2021 à 16:24

La période de confinement a causé une augmentation des violences intrafamiliales. Les équipes des Maisons de Justice ont donc aussi du s’adapter pour accompagner au mieux les victimes et auteurs d'infractions durant cette période. C’est notamment ce qui est ressorti de la rencontre avec la Ministre Valérie Glatigny et la députée Jacqueline Galant qui étaient en visite à Mons ce mardi matin. 

Plus de 2500, c’est le nombre de dossiers traités par la Maison de Justice de Mons en 2020. Une période durant laquelle les équipes ont du s’adapter au mieux pour accompagner les victimes et les auteurs des infractions dans un contexte de confinement.

" Il a fallu activer l'accompagnement d'une autre manière, étant donné que le présentiel n'était plus possible, comme l'écoute téléphonique ou les visioconférences. Cela n'a pas eu la même portée que l'accompagnement en présentiel mais ça nous a permis de maintenir le suivi", explique Naïma Achaari, Directrice de la Maison de Justice de Mons. 

Maison%20Justice%203.jpg

Un travail essentiel, surtout dans ce contexte de crise sanitaire. Le confinement a en effet eu un impact direct sur l’augmentation des violences intrafamiliales. 

" Nous n'avons pas les chiffres mais nous avons des indices qui montrent qu'il y a eu plus de pression dans les familles et donc, probablement plus de faits de violence intrafamiliale. Evidemment, il y a un suivi judiciaire qui est toujours plus long et donc on attend encore ces chiffres, mais, en effet, il y a des indices sur le terrain qui vont dans le sens de l'augmentation" précise Valérie Glatigny, Ministre libérale en charge des Maisons de Justice en Fédération Wallonie-Bruxelles. 

Maison%20Justice%202.jpg

Spécialisées dans l’accueil et l’accompagnement des victimes et des auteurs d'infraction, les 13 Maisons de Justice de la Fédération Wallonie-Bruxelles ont la mission de donner un visage plus humain au monde judiciaire. Et pour mener ces actions à bien jour après jour sur le terrain, elles sont contraintes d’organiser au mieux les équipes qui doivent s’adapter en gérant chaque année de plus en plus de dossiers...   

 

0 Commentaires
467 vues

Sur le même sujet


Back to top