Aller au contenu principal

Vivre Ici

Mons - Gayole, Wawa et autres objets de la Ducasse de messines

Publié le 23 mars 2023 à 16:00 - Mis à jour le 21 mars 2023 à 16:06

La Ducasse de Messines, qui vivra enfin sa 400è édition cette année, c'est aussi un ensemble d'objets liés au folklore, des objets que l'on peut trouver sur le traditionnel marché aux fleurs du dimanche matin. Ces objets, parfois anciens, sont rassemblés dans un petit musée qui retrace l'histoire de la Ducasse. Petit tour d'horizon en compagnie du conservateur de ce musée.

Parmi les objets traditionnels de la Ducasse de Messines, il y a tout d'abord le saudart, le soldat de bois. Le musée dédié au folklore messinois en présente de multiples modèles. Le plus ancien date de 1921.

« Il y a deux sortes de saudart. Les plus anciens sont calqués sur les costumes de militaires belges. D'autres sont calqués sur les costumes des soldats casernés à Mons » explique Michel Lepomme, conservateur du musée de Messines.

Ces saudarts sont fabriqués aujourd'hui encore par des amoureux du folklore, un folklore qui compte aussi d'autres ingrédients, au nom parfois étrange. Exemple avec le wawa.

« C'est un cylindre de carton relié à un bois par une ficelle te quand on le fait tourné on entend wa-wa »poursuit Michel Lepomme.

Mais qui dit Ducasse de Messines, dit aussi gayole, non pas pour mettre un canari mais plutôt un pinson à l'origine...

« Les gayoles étaient attachées très haut sur les façades des maisons pour que les chats ne mangent pas les pinsons et qu'on aille pas les voler. Toutes les gayoles ont disparu mais elles ont été reprises dnas le folklore », détaille Michel Lepomme.

Et toujours au rayon des oiseaux, la Ducasse de Messines a aussi pour objet emblématique un rossignol. Mais une fois encore le folklore en a détourné le sens premier.

« Quand on souffle par le bec, cela donne le son d'un chant d'un oiseau. Il y a différents modèles. J'en ai un de 1939 puis d'autres plus récents »

Dernier élément du folklore messinois, le moulin en papier.

« Ce sont des objets qui étaient fabriqués par les gens en hiver. Ils devaient passer leur temps en faisant des objets folkloriques et en même temps ils arrondissaient leurs fins de mois » sourit le conservateur.


Autant de traditions qui aujourd'hui ont évolué.

0 Commentaires
183 vues
Back to top