Aller au contenu principal

Direct X

L'IPFH change de nom et devient CENEO

Publié le 05 mars 2021 à 18:00 - Mis à jour le 05 mars 2021 à 16:08

L’IPFH, l’intercommunale pure de financement du Hainaut, change de nom et devient CENEO. Cette société publique d’investissement, active dans le secteur de l’énergie, continue ainsi de se transformer. Depuis un peu plus de 5 ans, son soutien financier aux projets d’énergie durable devient de plus en plus important. Et l’intercommunale veut donc continuer dans cette voie. 

Petite piqûre de rappel: l’intercommunale IPFH est active sur le territoire de 57 villes et communes en province du Hainaut. Historiquement, elle gère la participation des communes à la fois dans les réseaux de distribution (ORES) et de transports d’énergie (Fluxys pour le gaz et Elia pour l'électricité). Elle est également associée à 3 agences de développement territorial: IDEA, IGRETEC et IDETA.

IPFH devient CENEO

Ce changement de nom est la conséquence d’un virage opéré en 2015. L’intercommunale y a en effet décidé de s’investir davantage dans le secteur du développement durable.

"Aujourd'hui, le changement de nom concrétise ce virage, dans un contexte très particulier de la transition énergétique qui revient au coeur des stratégies de nos communes". Raphaël Durant - Secrétaire général de CENEO

36370_IPFH_Ceneo_LGX2.jpg

Un nom plus clair

Le but est également de rendre le nom plus accessible auprès du public. Et en même temps de tirer un trait sur un acronyme dépassé qui ne reflète plus vraiment les actions de l’intercommunale.

"Le C pour Communes, EN pour Energie et NEO pour l'allusion aux énergies renouvelables" Raphaël Durant - Secrétaire général de CENEO

36370_IPFH_ceneo_LGX3.jpg

Avec ce changement, CENEO souhaite donc aussi devenir un accélérateur de la transition énergétique en multipliant les projets concrets dans ce sens. Le changement de nom vient donc soutenir cet engagement important auprès des communes affiliées.

"CENEO sur le territoire d'IDEA, c'est déjà 9 éoliennes qui existent dans différents parcs d'activité économique: Ghlin-Baudour, Soignies, Dour et au Roeulx. Et ce ne sont pas les seules collaborations car nous travaillons sur d'autres ressources énergétiques de transition telles que le CNG." Caroline Decamps - Directrice d'IDEA

CENEO c’est également des projets en matière de panneaux photovoltaïques.  Au total depuis 2015, l’intercommunale a investi près de 20 millions d’euros dans différentes filières du renouvelable et du durable. Et en 2021, CENEO devrait également dévoiler plusieurs autres projets d’envergure.

0 Commentaires
125 vues

Sur le même sujet


Back to top