Aller au contenu principal

Direct X

Les 24h de Frameries: le ballon ovale revient en force

Publié le 04 septembre 2021 à 16:27

Les 24h de Frameries étaient de retour ce week-end, après deux ans d'absence. L'année dernière l'événement avait été annulé à cause du covid. Cette année, la situation sanitaire et les règles en vigueur permettent d'organiser ce rendez-vous incontournable des joueurs et des passionnés de rugby. Un rendez-vous qui a dû s'adapter malgré tout... 

 

C'est une image qu'on n'a plus l'habitude de voir... celle de parents en bord de terrain, animés par le sport et qui encouragent des joueurs... Quitte à en perdre la voix. 

 

"Oh oui, ça nous a manqué. Le rugby, c'est la passion des enfants, alors c'est aussi la passion des parents!"

 

Une passion qui se revit grâce aux 24h de Frameries. Censé marquer le début de la saison, l'événement met en compétition amicale 35 équipes internationales et belges. Mais cette année, il a fallu renoncer à quelques équipes... 

"Comme les filles de Lille, quelques équipes de Maubeuge aussi qui venaient régulièrement aux 24h. On a dû renoncer par crainte du pass sanitaire", confie Tom Cocqu, directeur sportif. 

Des adaptations aussi pour accueillir joueurs et public comme, notamment, un QR code pour le tracing ou encore le port du masque en intérieur. Par contre, pas de Covid Safe Ticket réclamé à l'entrée. Il s'applique dès qu'on atteint les 1.500 personnes. Ici, on est juste en dessous. 

"Sur l'ensemble du week-end, tout le monde cumulé on dépasse allègrement les 1.000 personnes, mais jamais en même temps, explique Stéphane Rousseau, responsable de l'école des jeunes du club de rugby de Frameries. Ce qui nous permet de recevoir les gens de façon assez aérée. C'est pour ça qu'on a pris la décision en concertation avec la commune de ne pas recourir au Covid Safe Ticket"

Une position qui n'a pas l'air de déranger beaucoup de spectateurs... Vaccinés ou non. 

"On est tous vaccinés dans ce club. On vit bien l'événement, enfants et adolescents compris, donc tout va bien. Et puis, on est à l'air libre, on ne se colle pas trop et on ne partage pas nos verres", plaisante Véronique.

Même son de cloche pour Rebecca qui, elle, n'est pas vaccinée. "C'est vrai qu'on est toujours un peu étonné de savoir si on doit mettre le masque ou pas. Après, on est en extérieur, si on est assez éloigné des autres, je pense que ce n'est pas utile de le porter."

Parmi les supporters, nous n'avons croisé qu'Ariana qui vient supporter son fils et qui a fait le choix, elle, de rester masquée. 

"Je suis totalement vaccinée, mais je préfère garder le masque pour faire attention à ceux qui ne sont pas vaccinés. Je le garde aussi pour rappeler à tout le monde que nous ne sommes pas encore en sécurité." 

Les 24h de Frameries auront en tout cas permis de revivre de bons moments autour du ballon oval... et d'attirer, pourquoi pas, de nouveaux affiliés, même si le club n'a pas été trop impacté par le covid. 

0 Commentaires
447 vues

Sur le même sujet


Back to top