Aller au contenu principal

Direct X

Le RAEC Mons écrase le CS Braine : 6-1 !

Publié le 25 septembre 2021 à 23:53 - Mis à jour le 26 septembre 2021 à 00:01

Le RAEC Mons a frappé un grand coup ce samedi soir (25/9) au stade Tondreau. L'Albert était bye la semaine dernière, du coup, 15 jours après leur défaite à Aische, les Dragons étaient attendus. Verdict, une victoire 6-1 face au RCS Brainois. Une véritable démonstration devant un public nombreux. Cela dit, avec un bilan mitigé de 6 sur 12, les hommes de Laurent Demol savent qu'ils ont encore beaucoup à prouver ! 

"C'est bien de gagner au stade Tondreau, mais on doit montrer la même mentalité en déplacement pour enchaîner les victoires !". Laurent Demol, entraîneur du RAEC Mons. 

En disant cela, Laurent Demol a tout dit. Bilan de 6 points sur 12. 6 points pris à domicile. Une habitude que le coach montois souhaite gommer au plus vite. Et visiblement, malgré la victoire nette et méritée 6-1 face à Braine, le vestiaire affiche la même ambition. 

"Aujourd'hui, je contiens ma joie, car je veux qu'on confirme la semaine prochaine", proclame Yannick Loemba. "Je ne veux pas mettre la pression, mais c'est la semaine prochaine qu'on verra si notre saison est bien lancée. A la maison, on est intraitables, mais il faut être comme ça partout pour gagner le championnat..."

Intraitables, inarretables et tout simplement plus forts.  Yannick Loemba et les siens n'ont laissé que des miettes à Braine. Après une première mi-temps sérieuse et légèrement dominée par le RAEC Mons, on pensait voir les 22 acteurs retourner au vestiaire sur un 0-0 incertain, mais à la 43E, Oumar Traore a débloqué son compteur but et enflammé le stade. 1-0. Score au repos. De sérieuse, la prestation des Dragons devient encourageante. Un tout autre visage que celui affiché à Aische il y a 15 jours. 

"On n'a pas eu le bon état d'esprit à Aische il y a 15 jours en encaissant après 2 minutes. Et dans la. suite du match, on n'avait pas eu la bonne attitude..."  Laurent Demol, entraîneur du RAEC Mons. 

L'attitude conquérante, c'est au début du 2e acte que les joueurs de Laurent Demol vont clairement la montrer. Coup sur coup, Curtis Kabeya va inscrire deux buts à la 48e et la 55e. Vitesse, précision, tout y est et le match est plié alors que l'heure de jeun n'est même pas encore atteinte. Braine est complètement dépassé. Aische est oublié. Enfin, presque...

"Franchement, je crois que la claque qu'on a reçu à Aische, ça nous a réveillé", analyse le défenseur du RAEC Mons, Alex Da Silva. "J'espère que maintenant, on va être plus constant. Les qualités on les a. On a marqué beaucoup de goals ce soir, à nous de garder cette constance..."

A l'heure de jeu, le match vire à la correction. Les Dragons sont déchaînés et enfilent un 4e but à Braine via Loemba, véritable maître à jouer ce samedi soir au Stade Tondreau. Dans la foulée, Braine inscrit un but sur phase arrêtée. Mais à peine le temps de se remettre en place que Da Silva participe à la fête en inscrivant le 5-1. Un véritable festival offensif. 

"C'est vrai qu'on a joué 25 à 30 minutes très intéressantes en 2e mi-temps", analyse Laurent Demol. "Mais aujourd'hui, ce ne sont que 3 points. Ca nous fait 6 sur 12 et avec ça on n'a encore rien gagné. On a encore beaucoup de boulot. Parfois, on jouera sur des petits terrains alors que nous, on a la chance de jouer dans un stade de D1. CE sera donc à nous de trouver les clés pour faire sauter le verrou à l'extérieur aussi..."

Et parmi les serruriers de la soirée, focus sur Curtis Kabeya. Titulaire sur le flanc gauche, l'ailier montois a été intenable face à Braine. Un peu brouillon en première mi temps, il fixe le score final à 6-1 en inscrivant son 3e but en 21 minutes seulement. L'attaquant aura même droit à une sortie sous les applaudissements du public totalement conquis...

"Aujourd'hui, je mets 3 buts et deux assists, c'est vrai", constate Curtis Kabeya."Ca me fait énormément plaisir car j'ai beaucoup travaillé. J"ai perdu quelques  kilos et ça n'a pas toujours été facile. Je suis satisfait de ma prestation, mais j'en veux encore plus. Si j'avais marqué 3 goals, mais qu'au bout, il y avait une défaite, ça n'aurait pas été le même plaisir. Le plus important, c'est la victoire !"

Une victoire tonitruante qui demandera donc confirmation. Ce sera dimanche prochain en déplacement au Crossing Schaerbeek...

0 Commentaires
1245 vues

Sur le même sujet


Back to top