Aller au contenu principal

Vivre Ici

Le Grand Prix Cerami 2022 annulé !

Publié le 01 juin 2022 à 16:49

La nouvelle tant redoutée a été officialisée cet après-midi : le Grand Prix Cerami 2022 est annulé! Après deux ans d'annulation suite au contexte sanitaire, c'est désormais le parcours qui pose problème. L'organisation n'a pas reçu les autorisations de passage sur le territoire de certaines communes boraines

Déception et tristesse : 2 sentiments qui habitent les organisateurs du Cerami au moment de l'annonce de l'annulation. Tout était pourtant prêt pour voir les coureurs partir de la Grand Place de Mons le 18 juillet prochain pour la 54e édition. Tout sauf les autorisations de passages dans les communes. Des autorisations essentielles pour valider le parcours de la course auprès de l'UCI.

"Nous avons eu beaucoup d'incertitudes ces dernières semaines" explique Laurent Haegeman, secrétaire et organisateur du Grand Prix Cerami. "Certaines communes n'étaient pas d'accord et nous avons donc du modifier le tracé de la course. Qui dit modification, dit aussi de redemander l'autorisation aux communes impactées par la commune qui pose problème. Ces autorisations de passages doivent donc de nouveau repasser devant des conseils de police et des collèges communaux. Et s'il y a encore des refus ou modifications, nous ne sommes plus en mesure et dans les délais pour les faire sereinement"

 

La dernière édition du Grand Prix Cerami en 2019 avait vu le français Bryan Coquard s'imposer à Frameries

 

Concrètement, des communes boraines par lesquelles le parcours du Cerami 2022 devaient passer sont revenues sur leur décision ou n'ont tout simplement pas renvoyés l'autorisation de passage écrite. D'après le parcours initialement prévu, les communes de Quaregnon et Colfontaine semblent concernées. L'organisation de la course n'a pas souhaité confirmer l'information mais déplore les lenteurs administratives

"C'est ça qui est le plus regrettable!" poursuit Laurent Haegeman"Les interlocuteurs ont tardés dans leurs réponses. Toutes les communes ont reçus les autorisations de passage en même temps. C'était le 30 mars 2022. Mais je suis étonné de voir que dans certaines communes j'ai des réponses après 3 semaines. Alors que pour d'autres, je n'ai reçu l'autorisation que ce matin"

 

O. Planckaert : "Le Cerami n'est pas du tout au bord de la faillite

 

Des autorisations qui arrivent trop tard pour le bon déroulé de la course d'un point de vue logistique et sécuritaire. Une situation regrettable surtout que le Grand Prix Cerami ne rencontre pas de problèmes financiers.

"Le Cerami n'était pas du tout au bord de la faillite!" précise le trésorier du Grand Prix Cerami, Olivier Planckaert. "Malgré la conjoncture actuelle très difficile, le budget était présent. C'est évidemment très compliqués pour tous les organisateurs de course. Mais nous aurions pu organiser et payer cette édition 2022 sans soucis"

Trop tôt pour dire s'il y aura une édition 2023

Une course qui ne reviendra donc pas en 2022 après 2 ans d'annulation suite au contexte. Et pour ce qui est de l'édition 2023, aucune décision n'a encore été prise.

"Il est vrai que le Cerami a déjà eu quelques coups de freins et d'arrêts dans son histoire" indique Olivier Planckaert. "Dire aujourd'hui qu'il y aura bien une édition 2023 serait précipité. Il faut nous laisser le temps de digérer cette annulation. On doit surtout réfléchir à un Grand Prix Pino Cerami différent. Aujourd'hui, on ne peut donc pas dire si oui ou non il y aura bien une édition 2023. Mais après 54 ans d'existence, nous sommes encore optimistes pour la suite"

Un optimisme à toutes épreuves surtout que cette année, pour la première fois, 6 équipes World Tour faisaient partie du plateau des 23 équipes présentes au départ de la Grand Place de Mons.

0 Commentaires
521 vues

Sur le même sujet


Back to top