Aller au contenu principal

Direct X

Vivre Ici

Le château d'Havré et son parc en plein développement

Publié le 02 mars 2021 à 15:22 - Mis à jour le 02 mars 2021 à 13:42

En ces temps compliqués, l'asbl Les Amis du Château des Ducs d'Havré voit ses revenus largement diminués. Plus d'activités pour faire rentrer de l'argent frais! Il n'empêche, les projets se multiplient dans le château et surtout dans le parc qui l'entoure. De quoi attirer davantage d'événements et de touristes!

Ca travaille ferme dans le château d'Havré et son parc. C'est la volonté de la quinzaine de bénévoles de l'asbl qui gère ce joyau de notre patrimoine. Malgré l'absence d'activités, hormis les anniversaires d'enfants, il faut continuer à rénover le site. Des travaux sont d'ailleurs en cours dans la salle d'armes. Ils concernent l'isolation, l'électricité et la pose d'un plafond tendu. De quoi faire des économies d'énergie mais surtout rendre les lieux plus attractifs, lorsque les circonstances le permettront.

« Le but c'est d'attirer davantage de gens, notamment pour l'organisation de séminaires, pour les locations de mariages aussi », explique Vincent Dogimont, Administrateur de l'asbl Les Amis du Château des Ducs d'Havré. « Nous aurons ainsi un équipement plus accueillant et plus complet avec un meilleur éclairage, le Wifi et un écran », poursuit-il.

36353_chateau_havre_SDT.jpg

Ces travaux sont en partie réalisés en puisant dans les réserves de l'association. La situation devient difficile mais l'asbl tient bon et multiplie les projets. Ainsi dans le parc qui entoure le château, 8 pommiers viennent d'être plantés, en collaboration avec la ville de Mons. Bientôt des animaux, prêtés par la province, investiront un nouvel enclos à l'arrière du château ... pour la bonne cause.

« Nous allons accueillir des moutons de Soay. C'est une espèce rustique qui mange notamment les pousses de la renouée du Japon, qui avait investit tout l'espace et contre laquelle nous avons du mal à lutter. Nous allons entretenir de manière écologique tout cet espace vert », détaille Vincent Dogimont.

Asbl, ville, province, tous s'unissent pour faire du château d'Havré un pôle touristique important. Une plaine de jeux pour adultes et des tables de pique-nique viendront compléter l'infrastructure existante. Dans les jardins fleuris, repris par la province, on s'affaire aussi pour développer les 80 ares de parterres.

« On a enrichi les collections de rosiers. Nous espérons arriver aux 200 variétés cette année et nous avons à peu près la même quantité de plantes vivaces, qui les accompagnent. Nous avons aussi quelques arbustes ornementaux très variés car le but c'est de jouer la diversité », explique Yvan Ziger, Responsable des Jardins fleuris.

36353_chateau_havre2_SDT.jpg

Une diversité qui fait mouche, puisque de plus en plus de curieux visitent ces jardins, ouverts à partir d'avril. Avec là aussi une nouveauté.

«  Cette année, on a créé un nouvel espace dédié aux plantes aromatiques et condimentaires. Là on y retrouvera tous les ténors mais aussi quelques raretés qui permettront aux écoles par exemple de se familiariser avec les goûts et les odeurs. C'est un plus ! »

Un plus qui s'ajoute à un autre plus. Le château d'Havré, son parc et ses jardins forment peu à peu un incontournable de l'offre touristique de la région.

0 Commentaires
481 vues

Sur le même sujet


#CLASSIQUE

#CLASSIQUE - du 20 mars 2021
#CLASSIQUE - du 20 février 2021
#CLASSIQUE - du 16 janvier 2021
Back to top