Aller au contenu principal

La Police Boraine passe au digital: voici les nouveaux outils !

Publié le 02 juin 2021 à 17:05

La zone de police boraine a récemment investi dans plusieurs outils pour continuer sa numérisation. 268 smartphones (un pour chaque policier) 18 ordinateurs portables ou encore 12 imprimantes portatives, voilà notamment le nouveau matériel qui a été acheté. Tout cela va permettre de réduire les tâches administratives et donc de permettre une plus grande présence policière sur le terrain. 

Si vous voyez désormais un policier sur le bord de la route utiliser son téléphone, sachez qu’il n’est pas en train d’envoyer des sms ou de surfer sur internet. Il est tout simplement en train d’utiliser son smartphone et la toute nouvelle application qui est mise à sa disposition. 

"Nous avons tous un smartphone désormais. Et dessus, nous avons l'application "Focus". Elle permet de consulter toutes les bases de données essentielles à la réalisation d'un contrôle routier. On peut contrôler les personnes, voir si elles sont connues ou pas, si elles ont déjà eu des PV etc. C'est donc un outil très important sur le terrain" Bertrand Carroy - Responsable du service sécurité routière - Zone de police boraine

36796_numerisation_police_boraine_LGX1.jpg

Gain de temps et simplification du travail 

Lors d’un contrôle routier, le policier ne doit donc plus appeler le dispatching pour avoir des informations supplémentaires sur les conducteurs. Il n’a plus qu’à entrer la plaque d’immatriculation sur son smartphone ou sa tablette.

"Je sais voir toutes les informations du véhicules mais aussi de la personne. Je peux notamment voir si tout est en ordre au niveau du permis de conduire ou si il y a déjà eu des retraits de permis" Alain Ledune - Responsable adjoint du service de sécurité routière - Zone de police boraine

La zone de police boraine a également investi dans l’ISLP Mobile. Les véhicules à 4 roues sont donc désormais équipés d’ordinateurs et d’imprimantes portatives. 

"On peut donc imprimer des documents et les faire directement signer à la personne.  On ne doit donc plus convoquer les personnes ou envoyer les documents" Bertrand Carroy - Responsable du service sécurité routière - Zone de police boraine

36796_numerisation_police_boraine_LGX2.jpg

Avec tous ces outils, la charge administrative des équipes de terrain est largement réduite. Le policier n’est d’ailleurs plus obligé de rentrer au commissariat pour effectuer toute une série de tâches. Il a donc plus de temps à passer sur le terrain.

"On est totalement autonomes ! En tant que chef de service, je peux même voir où sont mes équipes sur la carte. Je peux donc voir lesquelles sont les plus proches d'un lieu d'intervention par exemple. On peut tout faire avec ces outils! Bertrand Carroy - Responsable du service sécurité routière - Zone de police boraine

L’investissement pour un tel matériel est conséquent: 25 000 euros pour l’ISLP Mobile et 45 000 euros pour les smartphones, tablettes et application. Mais les policiers sont unanimes: cela va grandement leur faciliter le travail quotidien. 

0 Commentaires
2538 vues

Sur le même sujet


Les jobs

Back to top