Aller au contenu principal

Direct X

La CSC Transcom dit adieu au guichet de la gare de Saint-Ghislain

Publié le 30 novembre 2021 à 15:41

La SNCB l'avait annoncé en février dernier, elle fermerait d'ici la fin de l 'année 44 de ses guichets. Une décision prise pour les guichets qui représentent moins de 6% de transactions. Chez nous, c'est la gare de Saint -Ghislain qui est concernée . La CSC Transcom a décidé de marquer le coup en offrant au guichet Saint-Ghislainois, pourtant rénové récemment, des funérailles et une minute de silence. 

Ce sera définitif demain, 1er décembre, il n'y aura plus personne au guichet de la gare de Saint-Ghislain.... Voila qui méritait des funérailles et un moment de recueillement pour la CSC Transcom.  Techniquement le guichet de Saint-Ghislain n'était plus ouvert que le lundi mais la guichetière était toujours dans les parages pour aider les navetteurs en cas de problème, une aide encore bien utile ce matin

« Comme on peut le constater, un sac a encore été oublié dans un train. Avec l'aide de la guichetière, on a pu le retrouver facilement. L'automate ne peut pas effectuer cette aide » commente Cédric Depret : permanent CSC Transcom Mons – Hainaut Occidental

Par cette action la CSC Transcom continue de réclamer la non-fermeture des guichets, symbole pour elle, d'un désinvestissement des services publics dans les transports en commun.

AVC-TMB-065902_2.jpg

« Nous craignons qu'à force de désinvestir dans les chemins de fer, les voyageurs utilisent un autre moyen de locomotion plus polluant que le train. C'est pourquoi nous demandons la réouverture des 44 guichets mais aussi un investissement durable dans le rail pour que la SNCB soit enfin la colonne vertébrale de la mobilité » Cédric Depret : permanent CSC Transcom Mons – Hainaut Occidental

Si les automates permettent de répondre à l'essentiel des demandes des navetteurs, certaines problématiques spécifiques ne trouveront pas de réponse, c'est le cas pour ce couple de voyageur ce matin encore. Il a procédé à une réservation de billets avec assistance pour personne à mobilité réduite... Sauf qu'à la borne assistance personne ne répond...

« Personne ne répond et c'est ce qu'on dénonce à la CSC Transcom : 'il n y a plus de service. Normalement on aurait du avoir du personnel qui auraient du accompagner ce couple, dévier le train sur le quai , pour que ce couple puisse accéder facilement à son train » Aurore De Keyzer – CSC Interprofessionnelle Mons – La Louvière

 

Dans ce cas précis, un taxi à destination de la gare de Mons avait été prévu pour le couple , mais sans la guichetière encore présente dans les parages...

AVC-TMB-065902_3.jpg

« On était dans la merde, on ne savait pas que faire, on ne savait même pas qu'un taxi nous attendait » explique le couple

Demain, il ne restera donc plus qu'une salle des pas perdus déshumanisée, pour combien de temps encore, si on considéré que les toilettes ne sont déjà plus accessibles.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

0 Commentaires
635 vues

Sur le même sujet


Back to top