Aller au contenu principal

Direct X

Harmignies/St-Symphorien: Luminus n'abandonne pas son projet éolien !

Publié le 16 septembre 2021 à 15:39

Il y a du nouveau dans le projet d'implantation de 4 éoliennes autour de St-Symphorien, Spiennes et Harmignies. Après un avis négatif de la Ville de Mons et une demande de permis refusée par la Région Wallonne, Luminus est revenu à la charge. Le promoteur a introduit un recours contre ces décisions et a également demandé une étude complémentaire. 

C'est un nouvel élément dans ce dossier éolien : cette semaine, les riverains ont été invités par Luminus à assister à une nouvelle réunion d'informations. Le promoteur leur a livré les résultats de leur récente étude portant sur l'impact du projet sur les minières néolithiques de Spiennes. Une étude, dont les résultats sont positifs selon le promoteur, mais qui ne change finalement rien aux autres problématiques de départ pointées par les riverains, la Ville de Mons et la Région Wallonne.

"L'effet d'encerclement, la concentration importante d'éoliennes et l'impact visuel sur le cimetière de Saint-Symphorien sont des problèmes toujours présents. Il n'y a pas eu d'études supplémentaires par rapport à tout ça. Et depuis les premières réunions, ils n'ont toujours pas de courrier officiel de la part du cimetière qui donnerait un avis positif pour ces éoliennes. Bref, rien n'a changé." Yves André (CDH) - Conseiller communal

AVC-TMB-064171_2.jpg

Quid des nuisances sonores?

Autre problème: les riverains ne sont toujours pas rassurés sur les nuisances visuelles et surtout sonores. Pierre Maurage habite à 50 mètres du cimetière militaire et, comme d'autres riverains, il souhaiterait que des études plus poussées soient réalisées. 

" Nous voulons mieux cerner les risques en plaçant des ballons captifs au niveau de la pale la plus haute.  On se rendrait mieux compte de l'impact visuel. Et puis, nous voudrions émettre le son d'une éolienne (soit 45dB) pour voir jusqu'où on l'entendrait" Pierre Maurage - Riverain

Luminus essaye toujours de convaincre

Pour rassurer et séduire les citoyens, Luminus s'est récemment associé à la coopérative « Emission Zéro ». Concrètement, si le permis est accordé, chaque citoyen pourra devenir co-propriétaire d'une des 4 éoliennes.

"C'est un point qui tenait à coeur de Luminus. Nous voulions intégrer les citoyens pour avoir un ancrage local et les faire participer à un projet vert" Brice Bourget - Développeur éolien chez Luminus

AVC-TMB-064171_3.jpg

Devenir co-propriétaires? Les riverains disent non!

Une idée qui ne suffit pas à convaincre les opposants au projet qui souhaiteraient une réelle compensation à la hauteur de 2000 kW gratuits pour tous les foyers des villages concernés.

"On ne peut acheter que 5 parts, à 260 euros l'unité, et la rentabilité annoncée est de 3%. C'est peu. Pour moi, c'est du greenwashing et un faire-valoir" Yves André (CDH) - Conseiller communal

La Région Wallonne est amenée à se prononcer dans les prochains mois sur ce dossier, en prenant en compte les éléments nouveaux amenés par Luminus. Et si de son côté, le promoteur semble confiant, les riverains sont bien décidés à ne pas lâcher l'affaire...

0 Commentaires
200 vues

Sur le même sujet


Back to top