Aller au contenu principal

Des traverses de chemin de fer écologiques sont créées à Baudour

Publié le 16 février 2022 à 15:43

Saviez-vous que le soufre est un déchet de l'industrie pétrolière ? Le Groupe De Bonte a eu l'idée de lancer la production des traverses ferroviaires 100% écolo. Le ciment et l'eau ont été remplacés par le soufre comme agent liant. Un projet unique en Belgique. 

Bien plus esthétique et écologique qu’une traverse en béton classique, voici une traverse en béton de soufre. Sa fabrication émet 40% de moins de CO2 et elle est recyclable. Infrabel en est le premier acquéreur avec 200.000 exemplaires commandés et devient le premier gestionnaire d’infrastructure en Europe à rendre ses traverses plus écologiques.

AVC-TMB-067478_2.jpg

"Le soufre est un déchet de l'industrie pétrolière dont on ne faisait rien. Ici, on le réutilise pour faire quelque chose de productif pour la mobilité." Benoît Gilson, CEO d’Infrabel

Ces billes de chemin de fer ont une durée de vie d’une quarantaine d’années. En plus du bénéfice pour l’environnement, la production de matériaux en béton de soufre bénéficie aussi à l’emploi dans la région.

"Nous avons 25 employés. On aimerait ouvrir des postes pour 20 à 30 personnes dans les prochains mois." Pascal Blommaert, CEO Rail du groupe De Bonte

Mohamed fait partie des 25 employés travaillant déjà dans l’entreprise et que l’aspect écologique a séduit.

"C'est parce que c'était écologique que j'ai postulé. Je voulais laisser une trace écologique avant ma fin de carrière." Mohamed Zelbouni, employé technique pour le groupe De Bonte

AVC-TMB-067478_3.jpg

L’usine se trouve sur l’ancienne fabrique de béton BCMA que l’entreprise familiale de Bonte a racheté en 2017. Un site stratégiquement situé, d’où la très grande demande des pays limitrophes.

"Cela fait 3 ans que nous faisons des tests en France et en Hollande. Nous sommes maintenant prêts à produire pour ces pays." Pascal Blommaert, CEO Rail du groupe De Bonte

Le rythme actuel de production est de 400 traverses "vertes" par jour. L'ambition de l'entreprise baudouroise est de tripler sa production à court terme. De Bonte souhaite commercialiser à terme le béton de soufre et ses applications dans le monde entier.

0 Commentaires
623 vues

Sur le même sujet


Back to top