Aller au contenu principal

Des investissements pour l'hôpital de Warquignies!

Publié le 05 mars 2021 à 12:15

Malgré la crise sanitaire qui sévit depuis un an maintenant, les hôpitaux continuent à investir. C'est le cas du groupe Jolimont qui sur son site de Warquignies vient d'inaugurer un nouvel étage entièrement dédié aux endoscopies, ces examens ou interventions réalisés à l'aide d'un tuyau muni d'une caméra. Avec cet investissement, l'hôpital de Warquignies se met en pointe en la matière. Visite guidée.

C'est au premier étage de l'hôpital de Warquignies que le Dr Bénédicte Gillet, Responsable du service de gastro-entérologie nous accueille. Une fois la porte franchie, nous voici dans la salle d'attente du tout nouveau service d'endoscopie.  C'est désormais un étage entier qui y est dédié. Pour l'occasion, un nouveau principe a été adopté, celui de la marche en avant. Les circuits propres et sales ne se croisent jamais.

« Dans ce côté-ci , on est côté sale, ce qui signifie que derrière moi, il y a la salle technique. Quand l'examen est terminé, l'infirmière amène l'endoscope qui est sale. Elle l'introduit dans la machine. L'endoscope est nettoyé puis ressort de l'autre côté, dans la zone propre, une zone qui n'est plus du tout en contact avec la zone sale », explique le Dr Gillet.

Ce mode de fonctionnement garantit la sécurité de la désinfection et une certaine fluidité dans le trajet suivi par le patient, un patient qui garde un contact continu avec le personnel.

« C'est beaucoup plus pratique car les locaux sont plus grands. On est constamment en contact avec le patient depuis l'examen jusqu' à ce qu'on leur dise au revoir. Ils attendent dans la salle de réveil, se reposent, puis on les voit en consultation pour faire leurs documents », souligne le Dr Hayani, gastro-entérologue.

36368_endoscopie1_sdt.jpg

L'investissement dans ce nouveau plateau de plus de 500 mètres carré se monte à un bon million d'euros. Il permettra de développer le secteur de l'endoscopie.

« On va pouvoir augmenter notre capacité d'accueil parce que le nombre de machines est augmenté, la capacité de lavage également. Nous avons deux salles de technique au lieu d'une, ce qui nous permet d'augmenter notre accueil patient » détaille la cheffe du service.

Une quinzaine de personnes travaillent dans ce service à la pointe de la technologie. Les investissements sur le site de Warquignies ne s'arrêteront pas là.

« Non ce n'est pas le seul investissement. Nous avons aussi pour projet de rénover totalement le centre de revalidation. Nous avons aussi d'autres projets », indique Sophie De Norre, porte-parole du groupe Jolimont.

Ces projets démontrent la volonté du Groupe Jolimont de pérenniser son site de Warquignies et de garder un ancrage fort dans le Borinage.

0 Commentaires
479 vues

Sur le même sujet


Back to top