Aller au contenu principal

Direct X

Vivre Ici

Catastrophe de Buizingen: le procès de trop pour les familles

Publié le 17 novembre 2020 à 20:30 - Mis à jour le 17 novembre 2020 à 11:58

C'est ce mardi matin que s'est ouvert à Bruxelles le procès en appel de la catastrophe ferroviaire de Buizingen. Les débats se dérouleront pendant 3 jours. Pour rappel, seule la société Infrabel a interjeté appel du jugement qui a été rendu le 3 décembre 2019. Infrabel avait alors été condamnée, tout comme la SNCB, à une amende pénale de 550 000 euros pour défaut de prévoyance et de précaution. L'audience de ce mardi matin s'est ouverte par le réquisitoire du Ministère public et les plaidoiries des parties civiles. Les victimes et familles des victimes ont également pu prendre la parole.

Pour rappel, la catastrophe de Buizingen du 15 février 2010 a fait 19 victimes. Leurs familles ont attendu près de 10 ans avant de connaître un premier verdict . C'était en décembre 2019. Le tribunal de police, qui a jugé de l'affaire, a estimé que la responsabilité de la SNCB et d'Infrabel était de deux cinquièmes pour chacune. Les deux sociétés ont donc été condamnées à une amende de 550 000 euros. Le conducteur du train L, quant à lui , a été reconnu coupable pour un cinquième et il n'a écopé que d'une simple déclaration de culpabilité. 

Seul Infrabel, la société qui gère l'infrastructure ferroviaire a donc fait appel de la décision. 

 

0 Commentaires
161 vues

Sur le même sujet


#CLASSIQUE

#CLASSIQUE - du 21 novembre 2020
#CLASSIQUE - du 17 octobre 2020
#CLASSIQUE - du 19 septembre 2020
Back to top