Aller au contenu principal

Direct X

Alain Vas (UCLouvain) : "Garantir un enseignement de qualité !"

Publié le 27 octobre 2020 à 08:59 - Mis à jour le 27 octobre 2020 à 09:02

Dans Les Infos de ce lundi 26 octobre, Alain Vas, vice-recteur de l'UCLouvain en Hainaut, était notre invité ! Depuis quelques jours, les Hautes Ecoles et les Universités sont passés en code rouge ! 6 semaines plus tôt, la rentrée s'était pourtant déroulée en code jaune. Il est venu nous expliquer comment l'université montoise s'est adaptée à la recrudescence de cette crise sanitaire !

"Je tiens d'abord à remercier toutes les personnes qui sont au front. Infirmières, médecins, généralistes. Ils sont dans une situation inédite. Il faut saluer leur travail !" Alain Vas

Dans les Universités, la situation s'est très vite accélérée. Après une rentrée prudente en code jaune (full présentiel), le code orange avait été activé la semaine dernière. Mais les chiffres liés à la crise ont suivi une courbe exponentielle. "Le code orange signifiait que la moitié des cours se donnaient en distanciel. Mais depuis vendredi, le code rouge a été activé. Et là, nous n'avons plus le choix. Tout se fait à distance...", explique Alain Vas

Depuis la rentrée, dans les universités et les Hautes Ecoles, l'objectif minimum, c'était de maintenir les BAC 1 en présentiel. Mais en code rouge, ce n'est plus possible. "Notre objectif est clair et important : il faut garantir la continuité d'un enseignement de qualité à distance pour l'ensemble de nos étudiants. Et surtout avoir une attention particulière pour ces jeunes de 18 ans qui découvrent l'expérience universitaire. Notre responsabilité, c'est de garantir cela. On a appris de la 1e vague. Et donc, nous sommes prêts pour les accompagner dans l'aide à la réussite. il faut absolument conserver ce lien entre l'étudiant et l'université". 

Capture%20d%E2%80%99e%CC%81cran%202020-10-27%20a%CC%80%2009.42.42.png
"Avoir une attention particulière pour les jeunes qui découvrent l'université"

 

Il y a 6 semaines, Alain Vas était venu nous parler d'innovation pédagogique avec les nouvelles technologies, au-delà de l'existence même de la crise sanitaire. Aujourd'hui, ces innovations sont concrètement utilisées. "Les étudiants doivent garder un horaire. Avec des cours, des moments d'étude, et des moments de détente. C'est très important d'avoir un tas de loisirs à côté des moments de travail, un peu comme les employés qui sont en télé-travail. Il faut continuer à bosser, mais en s'accordant des moments de pause..."

A l'UCLouvain Fucam Mons, le taux de cas positifs est assez faible, avec 0,5% de tests positifs sur l'ensemble du campus. "Concrètement, c'est dans les relations que les jeunes avaient les uns avec les autres en dehors des auditoires que le virus pouvait se propager. C'est pourquoi le port du masque et les gestes barrière restent tout à fait primordiaux !" Du coup, comment entrevoir aujourd'hui une année académique 2020-2021 dans une telle situation de crise sanitaire ? Le staff de l'UCLouvain en Hainaut prépare plusieurs scénarios.

"C'est un challenge énorme. Ces scénarios sont prêts. Et cela nous permet de basculer assez vite dans une nouvelle situation. si tout le monde fait les efforts (masques, gestes barrières, contacts sociaux limités, ...), cela nous permettra de revenir en partie en présentiel d'ici quelques semaines. On l'espère en tout cas. Mais il faut pouvoir vivre dans la situation actuelle, donc nos étudiants doivent aussi apprendre à bien suivre ces cours en distanciel, en gardant ce lien essentiel..."

0 Commentaires
472 vues

Sur le même sujet


#CLASSIQUE

#CLASSIQUE - du 21 novembre 2020
#CLASSIQUE - du 17 octobre 2020
#CLASSIQUE - du 19 septembre 2020
Back to top